Depuis le 18 février et pendant un mois, des capteurs de pollution de l’air ont été installés dans différentes communes bruxelloises, dans le cadre d’une action régionale de mesures organisée par la Régionale ECOLO Bruxelles et Groen Brussel. Avec l’aide des groupes Ecolo-Groen de Jette et de Ganshoren, un capteur a été installé dans le Parc Elisabeth et deux autres capteurs ont été installés tout près du parc dans l’Avenue Jacques Sermon et l’Avenue des Gloires Nationales.

(NL: Lees ook het artikel dat eerder deze week hierover op BRUZZ verscheen: https://www.bruzz.be/milieu/groenen-meten-brusselse-luchtkwaliteit-no-2-pollution-2018-02-16 )

Les résultats seront communiqués en avril mais en attendant, à l’échelle de la Région, Ecolo et Groen avancent dix mesures qui doivent permettre à tou·te·s de mieux respirer :

  1. Plus de vélos (électrique) et des transports en commun propres, au lieu des voitures et des moyens de transport individuels motorisés
  2. BUS STIB et camions à ordure plus propres et économiques
  3. Verdissement de la fiscalité automobile grâce à l’introduction de l’ecoscore
  4. Taxe kilométrique intelligente partout dans Bruxelles
  5. Un budget mobilité alloué à tou·te·s, au lieu du système actuel de voitures de société
  6. Respect des normes mondiales de santé pour mesurer la qualité de l’air, au lieu des normes européennes, plus faibles
  7. Modifier le plan en cas de « Pic de pollution » afin que des mesures soient activées plus rapidement en cas de mauvaise qualité de l’air
  8. Plantation d’arbres et arbustes supplémentaires et utilisation de la végétation urbaine comme filtre
  9. Instauration de technologies de chauffage plus propres et d’un programme de rénovation ambitieux pour les logements privés et publics
  10. Plus de dispositifs de mesure consultables en ligne, avec une attention particulière aux points problématiques, et impliquant les citoyens

Meer info via: http://groenbrussel.be/no2pollution/

Share This